022 | Arcade-mania

All great things require great dedication. [Chuck Norris]

022 | Arcade-mania


Cette semaine je suis allé voir Wreck-it Ralph au cinéma et je dois dire que j’ai bien aimé. Il faut dire que je m’attendais à un film relié au monde des jeux vidéos avec quelques clins d’oeil sans plus. Après tout le film allait diffusé pour une majorité de jeunes et il ne fallait pas que ces clins d’oeil incompris entravent leur compréhension de l’histoire. Tout pour dire que l’atmosphère du film a ravivé ma flamme d’avoir une arcade bien à moi.

Seul problème, le coût d’une arcade varie généralement entre 700$ et 2000$. Parce que l’espoir fait vivre, je me dis que j’en trouverai éventuellement une à bas prix dans le fond d’une grange. Je l’imagine éclairée de quelques rayons de soleil avec une mélodie de Tchaikovsky qui joue en arrière, tsé un moment magique comme dans les films (oui, on parle d’espoir, pas de logique). Ligne de séparationEn attendant d’avoir cette chance de toute une vie, il faut savoir qu’il y a un retour en forces d’alternatives de cette plateforme sur le marché.

iCADE

iCADE Arcade Cabinet

Il y a quelques temps, le iCade a fait son apparition. En gros, c’est un boitier dans lequel on insert son iPad. Les boutons et le manche à balai (ou «joystick» pour les puristes) se connectent via Bluetooth et tout semble fonctionner à merveille vous permettant de jouer ou rejouer à des classiques d’Atari (possibilité d’acheter des lots de trois jeux pour 1$ ou l’ensemble des 100 jeux de la collection pour 15$).

Si vous avez jailbraké votre tablette, vous avez aussi la possibilité de télécharger l’application iMAME4all afin d’avoir la possibilité de transformer votre tablette en émulateur MAME. Vous auriez le goût d’en faire l’acquisition, mais c’est une tablette Android que vous avez en votre possession? Qu’à cela ne tienne, MAME4droid permet l’équivalent de la version du AppStore.

Le cabinet iCade est normalement vendu pour 100$, présentement en vente à 70$ chez ThinkGeek.
Ligne de séparationPICADE


PICADE Arcade Cabinet

Depuis environ un mois, un nouvel élément a fait son apparition sur le web. Le Picade a démarré sa demande de fonds sur Kickstarter. Fixé à 32,768£ (60 114$), leur objectif est maintenant atteint puisqu’ils viennent de dépasser le stade des 100 000$. À noter qu’il reste encore 5 jours pour profiter de leurs offres de lancement.

Ce cabinet, contrairement au iCade, donne la possibilité de construire sois-même sa machine. L’ensemble comprend presque tout le matériel pour bâtir son cabinet, comprenant les panneaux extérieurs, les panneaux LCD, les hauts-parleurs, les différents branchements électroniques, les câbles, le joystick et les boutons. Il ne vous manquera qu’une carte mère Rasberry Pi et un peu de patience et vous aurez entre vos mains une machine d’arcade que vous aurez conçue (avouez que le concept vous donne le goût).

On nous offre la possibilité d’acheter un des deux modèles. Le premier étant la version Mini, comprenant comme caractéristiques particulières un écran de 800 pixels de large étendu sur 8 pouces et 4 boutons. La version Full, quant à elle, comprend un écran de 1024 pixels de large étendu sur 12 pouces ainsi que la particularité d’avoir 6 boutons.

De plus, lorsqu’ils ont atteint des financements supplémentaires, l’équipe derrière ce produit a décidé d’ajouter d’autres surprises pour les participants. Lorsqu’ils ont atteint 49,152£ (78 234$), ils ont ajoutés la possibilité d’avoir des autocollants pour décorer votre cabinet à votre goût. À 65,536£ (104 311$), ils ont assurés que vous n’aviez plus nécessairement besoin d’un RasberryPi. Vous pourrez maintenant construire votre cabinet avec plusieurs autres marques de cartes mères : Beaglebone, Mini-ITX, PandaBoard et plusieurs autres.

N’oubliez pas que si vous êtes intéressés d’en faire l’acquisition, il vous reste seulement 5 jours pour leur faire un don et vous payez par le fait même un retour sur investissement plus que plaisant!
Ligne de séparationSinon, il vous reste à sortir les outils et construire une vraie machine MEME «de feu» :



021 | YouTube et ses séries reliées aux jeux vidéo

Dans les dernières semaines, je me suis mis à jour sur les séries à caractère geek propulsées par YouTube. Je me suis rapidement trouvé submergé par une certaine quantité de contenu de qualité. Certaines séries m’ont tellement accrochées que j’ai crû bon de vous en faire part.
Ligne de séparation

Video Game High SchoolVGHS: Video Game High SchoolLe concept est simple, imaginez une réalité où les plus grandes vedettes du monde font parti d’une école secondaire consacrée aux jeux vidéos. C’est jeune, déluré et rempli de références aux jeux vidéos. La première saison de 9 épisodes est sortie à la suite d’une commandite reçu via Kickstarter et je vous la conseille fortement.

(le premier épisode est disponible ici)

– –

Living in 8 Bits
À quoi ressemblerait la vie si on vivait dans un monde de jeux vidéos de l’ère 8 bits? Living in 8 bits répond à cette question épisode après épisode avec humour, laissez-vous charmer!


– –

Castlevania : Hymn of blood
Une série bien réalisée, plus sérieuse que les précédentes où on suit les aventures de Simon Belmont à la poursuite de Dracula. Il y a quatre épisodes de sortis pour le moment et ça continu d’arriver semaines après semaines.


– –

GameShop
Qu’est-ce qui se passe dans la vie d’un groupe de vendeurs de jeux vidéos dans un GameStop *tousse* GameShop? Cette série saura vous divertir, sourires garantis.


– –

Mortal KombatMortal Kombat: LegacyPlus besoin de la présenter, mais cette interprétation de la série reste ce qui a été fait de mieux concernant la franchise. Une belle pièce de réalisation comprenant des épisodes spécialement conçus autour de quelques personnages seulement (deux ou trois maximum par épisode).

Si, depuis que vous êtes petits, vous avez hâte de voir quelque chose de différent des films atrocités sorties directement Hollywood, vous allez être aux anges. Ça vaut le coup d’oeil.

(le premier épisode est disponible ici)
Ligne de séparationEn plus de séries, YouTube regorge de super courts-métrages. La raison? Ils sont conçus, réaliser et même souvent joués par les fans, pour les fans. En voici deux qui ont retenus mon attention.

Portal: No escape
Si vous avez jouer au jeu, vous risquez de vous y retrouver facilement. C’est super immersif, c’est super bon!


– –

Fallout: Nuka Break
Même chose pour celui-ci, on y retrouve l’ambiance général un peu folle de l’ère post-apocalyptique dont on est habitué dans Fallout.

Ligne de separation
Puis sinon je vous invite à aller aider le financement de My life as a video game sur Kickstarter, pour plus d’infos on visionne la vidéo ci-dessous. Allez, je file, on se reparle!

012 | Liste ostentatoire des bons plans

012 | Liste ostentatoire des bons plans

Salut groupe! Aujourd’hui, j’ai une envie d’expérimenter quelque chose avec vous autres, ça vous dis de me filer un coup de main?

Je suis constamment à la recherche de bonnes adresses (virtuelles ou physiques) et je me suis dis que ça serait une bonne idée de vous demander les vôtres question qu’on se bâtisse ensemble une sorte de répertoire des bons plans, des bonnes adresses et des trucs plaisants à faire/manger/tenter dans notre petit coin de Québec (ou d’un des quatre coins du globe, on ratisse plutôt large).

Lire la suite…

008 | Un Moutarde Chou SVP!

008 | Un Moutarde chou SVP!

J’aime les bons repas et les bons vins, mais je fais aussi parti de ceux qui adorent la bouffe de rue. Si je suis en voyage, il faut que je m’imprègne de la culture du coin. New York? Hot Dog. Gaspésie? Guédille aux fruits de mer. Québec? Poutine. Dernièrement, je suis tombé sur le succulent livre Moutarde Chou par Émilie Villeneuve (journaliste) et Olivier Blouin (photographe) publié aux éditions Cardinal.

Attention : Ce livre peut provoquer une faim instantanée pouvant vous mener à avoir envie de vous diriger immédiatement au casse-croûte le plus proche pour vous remplir abondement la panse.

Lire la suite…

Retour sur la bêta de Diablo III

003 | Diablo 3, retour sur la bêta-test

Vendredi dernier vers 11h du matin, j’ai appris que la compagnie de jeux vidéo Blizzard allait donner libre accès à leur troisième opus de la série Diablo à partir de minuit le soir même. Cette nouvelle, quoiqu’un peu à la dernière minute, m’a accrochée par le bras et m’a susurrée à l’oreille que je n’aurais pas vraiment de temps libre en fin de semaine. Bon, il faut aussi comprendre qu’on ne m’a pas vraiment tordu un bras. Après tout, ça faisait dix ans qu’on n’avait pas pu mettre la main sur une quête supplémentaire de ce monde infernal. Ni une ni deux, le téléchargement d’un peu plus de 3Go était commencé.

Évidemment, par curiosité, je n’ai pas été capable d’aller me coucher avant de l’avoir testé un peu. Je me suis donc connecté vers minuit sur leur serveur habituel, Battle.net, pour découvrir une interface similaire à celle que l’on retrouvait dans les premiers jeux de la série. Évidemment, qui dit création d’une nouvelle partie de Diablo dit aussi création d’un premier personnage. Depuis des mois, je me bouche les yeux et les oreilles afin de me garder la plus grosse quantité de surprises possible. Je vous le dirai franchement, ça en aura valu la peine.

Lire la suite…