029 | Un petit nouveau chez Tous Des Gamers

All great things require great dedication. [Chuck Norris]

029 | Un petit nouveau chez Tous Des Gamers

TousDesGamers.com

La semaine dernière, une nouvelle communauté de passionnés du jeu vidéo faisait surface sur le web : Tous Des Gamers. L’idée est intéressante, complète et l’équipe riche en contenu. Ce billet est donc pour vous dire que je fais désormais parti de cette troupe de passionnés.

Mon premier article, ou plutôt mon premier billet puisque j’en fais davantage une mise en bouche qu’un plat principal, est en ligne depuis hier soir. Suivez le lien pour y accéder, je pense que ça va être plutôt pas mal alors jetez-y un coup d’oeil.

Je vous invite donc, tous autant que vous êtes, à vous joindre à nous et à vous abonnez à la page Twitter et Facebook et, soyons fous, à mettre le blogue dans vos favoris.

Sur ce, profitez de votre fin de semaine, la semaine sera palpitante!

027 | Jeux vidéos et violence, la corrélation mensongère

À toutes les fois où un incident impliquant des armes à feu, les journalistes jètent tous leur efforts dans une lutte sans merci envers l’industrie du jeu vidéo comme si elle en était la cause. Dans les dernières semaines, les médias ragent évidemment une fois de plus à coups de pelle et de deux par quatre derrière la tête des joueurs et des concepteurs de cette industrie.

Tout le monde en parle, mais en fait peu d’études fiables ont démontrée que les jeux vidéos étaient étroitement liés à une ou plusieurs actions de violence.

Je suis récemment tombé sur quelques vidéos intéressants dans cette polémique qui fait tant jaser depuis trop longtemps. Je vous laisse donc écouter ce qui suit pour vous montrer un peu les commentaires qu’on entend trop souvent à l’égard des jeux vidéos et de la violence qui serait, selon les dires de bien des gens, l’élément premier faisant en sorte que les gens deviendraient violents.

Maintenant, voici la vidéo du chroniqueur Tommy Christopher à The Young Turks qui tente de faire contre-poids dans cette polémique visant à débattre du fait que les jeux vidéos rendent violent ou non.

Puis pour terminer, voici une entrevue d’Adam Sessler, producteur exécutif chez Revision3 Games et grand justicier du jeu vidéo, qui saura ajouter une bonne quantité d’arguments de taille afin que l’on cesse enfin de déblatérer comme une gang de poules pas de tête autour d’une excuse pour détourner le sujet qui est en réalité davantage relié à la possession d’armes à feu, à la négligence envers celles-ci tant au niveau de l’utilité que l’on en fait (utilité qui devrait, tant qu’à moi ne servir que pour la chasse, si vous êtes de ce type) et de la façon dont on l’entrepose (sous clé et, s’il-vous-plaît, difficile d’atteinte par une autre personne que son propriétaire).

Puis pour terminer, étant supporteur des jeux vidéos en tant que passe-temps ou loisir et non pas en tant que phénomène de société carrément malsain et créateur de meurtrier, voici une courte pause de douceur qui saura vous faire sourire. Bonne journée à tous et portez-vous bien!

Un remerciement spécial à Bruno Georget sans qui je ne serais pas tombé sur les vidéos d’Adam Sessler et du député qui met la faute sur le dos des jeux vidéos avant de pointer du doigt l’accès trop facile à une arme à feu.

021 | YouTube et ses séries reliées aux jeux vidéo

Dans les dernières semaines, je me suis mis à jour sur les séries à caractère geek propulsées par YouTube. Je me suis rapidement trouvé submergé par une certaine quantité de contenu de qualité. Certaines séries m’ont tellement accrochées que j’ai crû bon de vous en faire part.
Ligne de séparation

Video Game High SchoolVGHS: Video Game High SchoolLe concept est simple, imaginez une réalité où les plus grandes vedettes du monde font parti d’une école secondaire consacrée aux jeux vidéos. C’est jeune, déluré et rempli de références aux jeux vidéos. La première saison de 9 épisodes est sortie à la suite d’une commandite reçu via Kickstarter et je vous la conseille fortement.

(le premier épisode est disponible ici)

– –

Living in 8 Bits
À quoi ressemblerait la vie si on vivait dans un monde de jeux vidéos de l’ère 8 bits? Living in 8 bits répond à cette question épisode après épisode avec humour, laissez-vous charmer!


– –

Castlevania : Hymn of blood
Une série bien réalisée, plus sérieuse que les précédentes où on suit les aventures de Simon Belmont à la poursuite de Dracula. Il y a quatre épisodes de sortis pour le moment et ça continu d’arriver semaines après semaines.


– –

GameShop
Qu’est-ce qui se passe dans la vie d’un groupe de vendeurs de jeux vidéos dans un GameStop *tousse* GameShop? Cette série saura vous divertir, sourires garantis.


– –

Mortal KombatMortal Kombat: LegacyPlus besoin de la présenter, mais cette interprétation de la série reste ce qui a été fait de mieux concernant la franchise. Une belle pièce de réalisation comprenant des épisodes spécialement conçus autour de quelques personnages seulement (deux ou trois maximum par épisode).

Si, depuis que vous êtes petits, vous avez hâte de voir quelque chose de différent des films atrocités sorties directement Hollywood, vous allez être aux anges. Ça vaut le coup d’oeil.

(le premier épisode est disponible ici)
Ligne de séparationEn plus de séries, YouTube regorge de super courts-métrages. La raison? Ils sont conçus, réaliser et même souvent joués par les fans, pour les fans. En voici deux qui ont retenus mon attention.

Portal: No escape
Si vous avez jouer au jeu, vous risquez de vous y retrouver facilement. C’est super immersif, c’est super bon!


– –

Fallout: Nuka Break
Même chose pour celui-ci, on y retrouve l’ambiance général un peu folle de l’ère post-apocalyptique dont on est habitué dans Fallout.

Ligne de separation
Puis sinon je vous invite à aller aider le financement de My life as a video game sur Kickstarter, pour plus d’infos on visionne la vidéo ci-dessous. Allez, je file, on se reparle!

005 | Jeux vidéos, podcasts et nostalgie

005 | Jeux vidéos, podcasts et nostalgie

Il y a quelques semaines, une discussion que j’ai eu avec un de mes frères m’a redonnée le goût de jouer aux jeux vidéo de notre enfance. Je suis nostalgique de cette époque où l’objectif de la journée, après s’être dépêché d’engloutir un bol de Fruit Loops, était de conquérir le monde, tuer un dragon ou bien sauver une princesse. Soyons francs, ce n’est pas tous les jours qu’un adulte peut en dire autant.

Ni une ni deux, le Nintendo était rebranché, les cassettes dépoussiérées et la fameuse lumière rouge scintillait devant mes yeux ébahis. Je suis donc en immersion intense depuis quelques semaines à travers ces atmosphères magiques qui m’ont tant fait rêver étant plus jeune.

Lire la suite…